En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 

Vous êtes ici :   Accueil » De choses et d'autres
 

Randos Rhône Alpes

Randos raquettes

Départements voisins

Découvertes régionales

Escapades

Patrimoine

Gastronomie

 

De choses et d'autres

Jusqu'où la mer va monter ?Jusqu' où la mer va t-elle monter ?
 
Un sujet bien d'actualité en cette période où l'on parle beaucoup du changement climatique. Nous trouvons cet ouvrage rédigé par un géographe, Roland Paskoff , professeur émérite à l'Université Lumière de Lyon et membre du Conseil scientifique du Conservatoire du littoral et auteur de plusieurs livres sur l'évolution et l'aménagement des côtes. Une des conséquences du réchauffement de l'atmosphère lié à l'augmentation de l’effet de serre sera, durant ce 21e siècle une élévation significative du niveau de la mer avec comme conséquences probables des Îles coralliennes dévastées, la Camargue engloutie , des côtes qui subiront un peu plus d’ érosion. L’ auteur fait le point sur tout cela et les probabilités envisagées par les scientifiques de la hausse du niveau des mers. Il revient aussi sur le fait que l’ humanité peut encore réagir pour éviter le pire et puis aussi qu’ elle doit commencer à s’ organiser pour anticiper les conséquences en terme économique essentiellement. Des solutions existent de prévention et sont nécessaires.Un livret qui va à l’ essentiel.
Le Pommier, 2004 ; 64 pages –10 x 16 – Prix : 4,5 euros

LA NOTE : 13/20

 


http://www.meteoalpes.com/img/photonews/2016/divers/orage24062016-2.jpg

Les orages de vendredi soir ont durement touché le département du Rhône notamment avec d'importantes chutes de grêle. Certains grêlons dépassaient les 3 cm de diamètre; ils ont provoqué beaucoup de dégâts.

 

La situation a été hautement plus grêligène entre la Loire et le Rhône. A Riorges tout d'abord, vers 20h30. Un très violent orage s’est abattu sur l’agglomération roannaise. Le ciel a déversé des trombes d’eau accompagnées de violentes bourrasques de vent. Après une dizaine de minutes de ce régime c‘est la grêle qui s’est invitée à Riorges, commune limitrophe de Roanne.Le sol était recouvert de plusieurs centimètres de grêlons et certaines rues étaient complètement inondées. Des conditions dantesques qui ont obligé les organisateurs de la course pédestre des 10 km de Riorges a annuler la course pour des raisons de sécurité.

Le Rhône a été durement touché également avec des grêlons impressionnants, de la taille d'un noyau de pêche avec des diamètres de 3 cm fréquemment. Les dommages ont été conséquents sur les véhicules comme à Orliénas où les habitants n'avaient jamais vu cela : "« C’était impressionnant, on aurait dit des blocs de glace qui tombaient. »".. Les tuiles et cheneaux ont éclaté,et les pare-brise ont explosé. Les cultures ont beaucoup souffert dans plusieurs communes comme Chaussan et les récoltes de fruits sont perdues en grande partie. A Bron aussi, il y avait de quoi remplir son pastis.

L'orage est arrivé par le nord-ouest où, à 23 heures, les pompiers comptaient une cinquantaine d’interventions. Le sud-est du département a également été touché. Ces orages très localisés ont compliqué la tâche des secours, qui ont constitué des PC déportés afin de mieux gérer sur le terrain.

À Saint-Priest, des automobilistes, dont les voitures étaient frappées par la grêle, ont parfois trouvé refuge sous les ponts de l’autoroute, formant des embouteillages. Au nord du département, les cumuls ont parfois été importants sous ces cellules orageuses comme à Vauxrenard avec 60 mm.

Ces orages ont vite filé vers l'Ain et le Jura et le calme était revenu avant minuit. Ce matin avec le lever du jour et le retour du soleil, on constatait partout les différents dégâts. De nombreuses maisons vont devoir avoir leur toit bâché. Plusieurs communes devraient déclencher une demande de procédure en reconnaissance de catastrophe naturelle.

 

http://www.meteoalpes.com/img/photonews/2016/divers/orage24062016-3.jpg


C'est toujours au cours d'une randonnée ou d'une balade que l'on peut rencontrer des choses originales comme ce panneau en Bretagne intérieure vers Huelgoat.

 

 

caravane.jpg


Prudence dans le village !

Dans ce petit village du Bugey lors d'une rando, on découvre ce panneau d'entrée du village sortant un peu de l'ordinaire. En temps normal, ce sont plutôt les automobilistes que l'on prie d'être prudents dans la traversée d'un village mais là ce sont les parapentistes. Certes, il y en a quelques-uns qui viennent s'entraîner pas très loin depuis un belvédère. Mais il ne sont pas la majorité des roulants. La commune a voulu faire dans l'originalité. On donnera 13/20 pour cette pancarte.

 

 


Quel climat pour demain ?.On entend souvent dire que la météo se trompe fréquemment mais qu’en est-il des climatologues ?. La Terre se réchauffe mais peut-on encore y faire quelque chose. Et est-ce vraiment déjà la fin du pétrole ?. Beaucoup d’idées reçues circulent encore sur notre climat. Alors que la communauté international discute régulièrement des moyens pour lutter contre le réchauffement climatique, ce petit ouvrage répond en 15 questions sur le climat qui nous attend demain. Tout cela pour ne pas finir sous l’eau. Car il faut savoir comme nous l’expliquent les deux auteurs, on peut tous y faire quelque chose. C’est un ouvrage de 140 pages paru à l’automne 2015 qui est décomplexé. Il fait le tour en 15 questions/réponses des enjeux pour comprendre avant de pouvoir agir. On est en face de deux experts : Jean Jouzel, vice-président du groupe scientifique du GIEC et Olivier Nouaillas, journaliste à La Vie et  chargé des questions environnementales. Les questions présentées sont très intéressantes et pertinentes et à chaque fois les auteurs apportent une réponse très complet. C’est un petit guide qui même si son sujet est plutôt technique demeure accessible à tous. On y apprend vraiment des informations intéressantes sur notre futur climat, sur les sujets de société qui peuvent graviter autour de tout cela. Un petit livre à découvrir aux éditions Dunod. Prix de vente : 9,90 euros.
Sommaire 1/Pourquoi le climat et la météo ce n'est pas la même chose? 2/Le climat a-t-il déjà changé dans le passé?3/Quand l'Homme a-t-il commencé à modifier son environnement?4/Le réchauffement climatique: l'homme est-il responsable?5/A quoi sert le GIEC?6/Quel temps fera-t-il dans le monde au XXIème siècle?7/... et en France?8/Les catastrophes climatiques sont-elles dues au changement climatique?9/Comment lutter contre le réchauffement climatique?10/Peut-on se passer des énergies fossiles?11/Faudra-t-il changer nos modes de vie?12/Nos économies s'en remettront-elles?13/La nature pourra-t-elle s'adapter?14/Et l'Homme?15/Epilogue: la COP21, et après?. Glossaire. Index
Biographie des auteurs
Jean Jouzel - Vice-président du GIEC, Directeur de recherches au CEA, médaille d'Or du CNRS 2002, prix Vetlesen 2012
Olivier Nouaillas - Journaliste à l'hebdomadaire La Vie, Olivier Nouaillas est chargé des questions environnementales. Il est le cofondateur de l'association des Journalistes et écrivains pour la nature et l’écologie (JNE).   
LA NOTE : 16/20

 


rougequeuenoir.jpgLe rouge queue noir

Les premières naissances ont lieu en ce mois de mai chez les passereaux notamment. L'heure d'affûter les appareils photos pour assister à de jolis moments. Les juvéniles n'hésitant pas à poser devant l'oeil du photographe. Comme ce jeune rouge queue noir. Cet oiseau niche dans les cavités, trous de murs voire des nichoirs semi-ouverts. Il y a deux voire trois couvées annuelles entre avril et juillet. Ce passereau ne vit chez nous qu'à la belle saison et repart en Afrique dès le mois d'octobre même si certains restent fréquemment au bord de la grande bleue comme dans l'Hérault. Mais avec le changement climatique, les choses évoluent et il n'est pas rare en plein mois de novembre quand les conditions s'y prêtent des individus qui restent plus au nord comme sur Lyon. Un phénomène qui ne se voyait pas il y a encore quelques années.


http://www.meteoalpes.com/img/photonews/2016/74/hirmentaz23052016.jpgAlpes : des flocons dès 1000 m ce lundi 23 mai

 

Même si cela n'est pas exceptionnel pour la saison, la neige a refait une apparition remarquée sur les hautes altitudes du Jura mais aussi sur tous les massifs alpins. Même si c'était à partir de 1300 à 1500 m que la neige s'est bien accrochée, des flocons ont été aperçus ce matin jusqu'à 1000 m d'altitude. Un sérieux revers avec une chute de 15° du mercure en l'espace de 48 h alors que samedi c'était un avant-goût d'été. Tout au long de la journée, les flocons sont tombés en montagne montagne, augmentant la quantité encore bien présente au sol. Les jours à venir s'annoncent plus conformes au calendrier.

 

 

ScreenShot070.jpg

 

 

ScreenShot071.jpg

 

ScreenShot072.jpg

 

 


La petite cascade du Pissoir

 

Si vous faites une halte dans la vallée de l'Albarine au coeur du Bugey, un petit détour pédestre s'impose à la cascade du Pissoir. Celle-ci se trouve près de la commune de Torcieu. Une petite vidéo des lieux :

 



Albums photos

Nos vidéos Youtube

Retrouvez toutes nos vidéos Youtube tournées en France

Tests refuges - Gîtes

Météo - Environnement

Tests hôtels - restos

Loisirs

Les chroniques nature