Vous êtes ici :  Accueil
 
Randos Rhône Alpes
Randos raquettes
Départements voisins
Découvertes régionales
Escapades
Patrimoine
 
Bienvenue sur Photorandos

Ce mercredi 28 mars, le site a fait peau neuve !

Bienvenue sur Photorandos qui vous proposera des découvertes à travers la France via des carnets de voyages mais également différentes balades et randos à faire dans les Alpes, l'Ain et le Jura tout particulièrement. Le site fera aussi la part belle à l'insolite, à la nature également avec différentes rubriques. N'hésitez pas à venir le consulter régulièrement !. Dans la rubrique "de choses et d'autres", des news diverses sur la météo par exemple.

A la Une ce mois-ci

Briançon : une ville au riche patrimoine.

moustiers6.jpg

Photorandos met à la Une ce mois-ci la découverte d'une ville, d'une cité même pourrait-on dire au travers de Briançon. L'une des villes les plus ensoleillées de France peut s'enorgueillir d'offrir un riche passé patrimonial. Et le célèbre Vauban n'est pas étranger à cette notoriété.. NOTRE ESCAPADE A DECOUVIR

De choses et d'autres
(depuis 400 jours)
Notre dernier test

ascot.jpg

Dans cette rubrique hôtels, nous vous emmenons du côté de la Côte d'Azur le long de la Rivieira découvrir un motel très sympathique avec vue sur la mer. Nous sommes ici au Cros de Cagnes très exactement.Découvrez notre article complet.

Découvertes régionales

Un dôme impressionnant !.

Lyon peut s’enorgueillir de posséder un magnifique patrimoine architectural. Parmi ces lieux célèbres, il y a celui de l’Hôtel Dieu et tout particulièrement de son Grand Dôme que j'ai visité en exclusivité. Malgré la reconversion des lieux qui vient d’être entamée, l’intégralité des bâtiments est classée au titre des Monuments Historiques depuis novembre 2011. Autrement dit, la modernité va pleinement se joindre au passé de ces lieux. Car ce Grand Dôme va se fondre dans un ensemble commercial et hôtelier (5 étoiles tout de même et une capacité de 140 chambres). DECOUVREZ ICI LA SUITE DE NOTRE REPORTAGE

Découvrir la Bretagne

A Fer et à Flots à Morlaix  : entre terre et mer.

UN JOLI CONCEPT

Nous prendrions le train puis une vedette et retour avec celle-ci à notre point de départ. Mais c’était sans nous en dire plus. Et c’est finalement dans le cadre d’un circuit touristique que se déroula cette journée qui fut de nous proposer une véritable invitation au voyage en Bretagne. NOTRE VOYAGE A DECOUVIR

Les 5 dernières nouvelles

pic.jpgUn établissement qui peut mieux faire !.

A l'occasion d'une virée dans le Vercors dans le secteur de Lans, une petite halte conviviale cela fait toujours du bien après une randonnée hivernale. Plusieurs établissements sont présents dans cette commune dont le Pic Saint Michel située sur la rue principale et juste en face de l'église où il est très aisé de trouver une place de parking. C'est un bar-pmu et restaurant qui est ouvert toute l'année de 6h30 à 22h30 et 1h45 le vendredi et samedi. Il peut ainsi vous proposer des formules-repas de 10 à 18€ : ravioles, gratin au bleu, picouic/frites...Et ce à tout moment  de la journée. Parmi ses spécialités, on trouve le  diot (artisanal), la Tiflette. Raclette sur réservation le soir. Il présente un  baby-foot professionnel et la possibilité pour les joueurs de parier à BeIN Sports. La fermeture hebdomadaire est  le lundi hors vacances, fériés et ponts. Il est ouvert du 01/01 au 31/12 de 6h30 à 22h30 et Jusqu'à 1h45 les vendredis et samedis.
Photorandos n'y a donc pas mangé mais pour l'avoir testé  plusieurs fois peut vous donner son avis. L'un des plus forts de cet établissement, outre son emplacement dans Lans en Vercors c'est sa terrasse ombragée assez grande qui vous permettra de manger à l'extérieur aux beaux jours. Un bon point car de toute façon l'intérieur du bar est assez spartiate et assez sombre avec seulement la présence de quelques tables rondes. Pas de quoi accueillir l'hiver un groupe de 20 randonneurs. Le lieu intérieur est donc un peu déprimant et pas assez grand et près de vous vous sentirez un peu serré avec les chaises hautes collées au bar.  La présence d'un téléviseur branché en permanence est un peu gênant. Mais ce qui l'est encore plus, c'est cette odeur de tabac. En effet le patron qui a vite filé une fois après avoir pris notre commande à l'extérieur ne doit pas se gêner de fumer à l'intérieur. C'est dommage. L'établissement possède un sanitaire. Le lieu est assez correct mais tout est minuté avec un bip permanent. Gare à ne pas d'un coup se retrouver dans le noir si l'on est trop long. Un pas de déplacement dans le wc et la lumière revient. L'eau aussi est calculée au millimètre près je dirais !.
Sinon, le service fut assez rapide. Si l'on souhaite un thé, le patron vous répond : " vous choisissez à côté votre sachet ". Mouais. Quand on est professionnel, on vous dit le choix possible et l'on vous porte le sachet demandé. Y a le choix dans ces thés Fiollet. D'autant que ce bar n'y va pas de main morte sur les tarifs qui avaient grimpé depuis notre dernier passage. Ce n'est pourtant Megève et pourtant ça astique grave !. Si les bières sont à des prix raisonnables, on ne peut en dire autant d'un thé ou d'un chocolat, respectivement 3,50 et 4 euros !. Plus cher qu'aux Houches !.  D'autant que la dernière fois  on nous avait avoué que le chocolat était en plus à l'eau et non au lait ! Je pense que là-dessus le patron fait une bonne saison en compensant des tarifs respectables pour la restauration. Bref, il y a donc à améliorer certaines petites choses et notamment au niveau de certains tarifs bien trop élevés pour le lieu.

Lire la suite Lire la suite

pic.jpgUn établissement qui peut mieux faire !.

A l'occasion d'une virée dans le Vercors dans le secteur de Lans, une petite halte conviviale cela fait toujours du bien après une randonnée hivernale. Plusieurs établissements sont présents dans cette commune dont le Pic Saint Michel située sur la rue principale et juste en face de l'église où il est très aisé de trouver une place de parking. C'est un bar-pmu et restaurant qui est ouvert toute l'année de 6h30 à 22h30 et 1h45 le vendredi et samedi. Il peut ainsi vous proposer des formules-repas de 10 à 18€ : ravioles, gratin au bleu, picouic/frites...Et ce à tout moment  de la journée. Parmi ses spécialités, on trouve le  diot (artisanal), la Tiflette. Raclette sur réservation le soir. Il présente un  baby-foot professionnel et la possibilité pour les joueurs de parier à BeIN Sports. La fermeture hebdomadaire est  le lundi hors vacances, fériés et ponts. Il est ouvert du 01/01 au 31/12 de 6h30 à 22h30 et Jusqu'à 1h45 les vendredis et samedis.
Photorandos n'y a donc pas mangé mais pour l'avoir testé  plusieurs fois peut vous donner son avis. L'un des plus forts de cet établissement, outre son emplacement dans Lans en Vercors c'est sa terrasse ombragée assez grande qui vous permettra de manger à l'extérieur aux beaux jours. Un bon point car de toute façon l'intérieur du bar est assez spartiate et assez sombre avec seulement la présence de quelques tables rondes. Pas de quoi accueillir l'hiver un groupe de 20 randonneurs. Le lieu intérieur est donc un peu déprimant et pas assez grand et près de vous vous sentirez un peu serré avec les chaises hautes collées au bar.  La présence d'un téléviseur branché en permanence est un peu gênant. Mais ce qui l'est encore plus, c'est cette odeur de tabac. En effet le patron qui a vite filé une fois après avoir pris notre commande à l'extérieur ne doit pas se gêner de fumer à l'intérieur. C'est dommage. L'établissement possède un sanitaire. Le lieu est assez correct mais tout est minuté avec un bip permanent. Gare à ne pas d'un coup se retrouver dans le noir si l'on est trop long. Un pas de déplacement dans le wc et la lumière revient. L'eau aussi est calculée au millimètre près je dirais !.
Sinon, le service fut assez rapide. Si l'on souhaite un thé, le patron vous répond : " vous choisissez à côté votre sachet ". Mouais. Quand on est professionnel, on vous dit le choix possible et l'on vous porte le sachet demandé. Y a le choix dans ces thés Fiollet. D'autant que ce bar n'y va pas de main morte sur les tarifs qui avaient grimpé depuis notre dernier passage. Ce n'est pourtant Megève et pourtant ça astique grave !. Si les bières sont à des prix raisonnables, on ne peut en dire autant d'un thé ou d'un chocolat, respectivement 3,50 et 4 euros !. Plus cher qu'aux Houches !.  D'autant que la dernière fois  on nous avait avoué que le chocolat était en plus à l'eau et non au lait ! Je pense que là-dessus le patron fait une bonne saison en compensant des tarifs respectables pour la restauration. Bref, il y a donc à améliorer certaines petites choses et notamment au niveau de certains tarifs bien trop élevés pour le lieu.

Fermer Fermer


JURA : de la neige précoce puis le redoux.

La neige a fait une apparition remarquée en ce milieu de mois de novembre sur tous nos massifs de l'Ain, du Jura et les Alpes où il est tombé parfois un mètre de poudreuse à 2000 m d'altitude. Bien sûr, ce coup de l'hiver n'indique en rien si les mois à venir seront ou pas très enneigés dans toutes nos stations. On restera prudent d'autant que depuis un net redoiux est passé par là. Les stations du Jura qui avaient ouvert leurs premières pistes de fond et de skating avec 60  cm de fraîche à la Vattay dans les monts Jura ou bien encore aux Rousses, ont depuis ces derniers  jours revoir à la baisse l'ouverture de leur domaine. A 1300 m d'altitude, il ne reste plus rien. Comme ces dernières années où le même constat a pu se faire, il va donc falloir être prudent et patienter encore un peu que le général hiver s'installe plus fermement....

Lire la suite Lire la suite

JURA : de la neige précoce puis le redoux.

La neige a fait une apparition remarquée en ce milieu de mois de novembre sur tous nos massifs de l'Ain, du Jura et les Alpes où il est tombé parfois un mètre de poudreuse à 2000 m d'altitude. Bien sûr, ce coup de l'hiver n'indique en rien si les mois à venir seront ou pas très enneigés dans toutes nos stations. On restera prudent d'autant que depuis un net redoiux est passé par là. Les stations du Jura qui avaient ouvert leurs premières pistes de fond et de skating avec 60  cm de fraîche à la Vattay dans les monts Jura ou bien encore aux Rousses, ont depuis ces derniers  jours revoir à la baisse l'ouverture de leur domaine. A 1300 m d'altitude, il ne reste plus rien. Comme ces dernières années où le même constat a pu se faire, il va donc falloir être prudent et patienter encore un peu que le général hiver s'installe plus fermement....

Fermer Fermer


Chaque année quand approche le 11 novembre, les médias évoquent cette expression d'été de la la St Martin. Mais qu'est-ce donc réellement car toutes les années ne se ressemblent pas toujours.

L' été de la St Martin est lié au fait que le temps peut se réchauffer plus que de raison en novembre, en France entre autres grace à la présence de vents de sud ou SO. Cette période référence correspond le plus souvent à la période du 11 novembre. Cela ne se vérifie pas toujours chaque année.

Aux Etats Unis cela porte un autre nom, celui de l' été indien. En anglais Indian Summer. C 'est une période d' environ 8 jours chauds et ensoleillés vers la mi novembre ou bien le 30 novembre dans le centre et l' est de ce pays. Les nuits y sont froides, accompagnées de brumes parfois et aussi de fumées à basse altitude mais le beau temps diurne favorise la remontée du mercure et coorespond à la persistance d ' un costaud anticyclone. Pour l' heure on ne sait pas trop la raison de ce mauvais temps nocturne.

Lire la suite Lire la suite

Chaque année quand approche le 11 novembre, les médias évoquent cette expression d'été de la la St Martin. Mais qu'est-ce donc réellement car toutes les années ne se ressemblent pas toujours.

L' été de la St Martin est lié au fait que le temps peut se réchauffer plus que de raison en novembre, en France entre autres grace à la présence de vents de sud ou SO. Cette période référence correspond le plus souvent à la période du 11 novembre. Cela ne se vérifie pas toujours chaque année.

Aux Etats Unis cela porte un autre nom, celui de l' été indien. En anglais Indian Summer. C 'est une période d' environ 8 jours chauds et ensoleillés vers la mi novembre ou bien le 30 novembre dans le centre et l' est de ce pays. Les nuits y sont froides, accompagnées de brumes parfois et aussi de fumées à basse altitude mais le beau temps diurne favorise la remontée du mercure et coorespond à la persistance d ' un costaud anticyclone. Pour l' heure on ne sait pas trop la raison de ce mauvais temps nocturne.

Fermer Fermer


Des oiseaux qui s'adaptent au bruit

On savait que les oiseaux ne chantent pas de la même façon qu'ils soient dans le nord ou dans le sud de la France notamment mais on ne pensait pas également qu'ils savaient s'adapter à la pollution sonore. C'est ce qu'ont révélé des ornithologues de l'Institut Max Plack. Ils sont comparé l'activité sonore d'une bonne dizaine d'espèces d'oiseaux chanteurs dans une forêt proche de l'aéroport de Berlin et dans une forêt éloignée de quelques kilomètres. Et ils ont constaté que les volatiles proches de l'aéroport se mettent à chanter plus tôt que leurs voisins vivant dans des zones plus calmes. Ainsi, pour éviter le bruit provoqué par les avions, les oiseaux ont modifié leurs habitudes. Cela permet ainsi à leur système reproducteur de ne pas trop subir ces désagréments pour protéger leur territoire mais aussi bien évidemment pour attirer leurs partenaires sexuels. A l'inverse, quand le ciel est trop encombré d'avions, ils ont ont tendance à se taire. On s'aperçoit ainsi que les oiseaux ont plusieurs qualités d'adaptation face à leur environnement. Espérons qu'il en sera de même pour leur espace naturel qui se réduit et pour lutter contre le bouleversement climatique.

Lire la suite Lire la suite

Des oiseaux qui s'adaptent au bruit

On savait que les oiseaux ne chantent pas de la même façon qu'ils soient dans le nord ou dans le sud de la France notamment mais on ne pensait pas également qu'ils savaient s'adapter à la pollution sonore. C'est ce qu'ont révélé des ornithologues de l'Institut Max Plack. Ils sont comparé l'activité sonore d'une bonne dizaine d'espèces d'oiseaux chanteurs dans une forêt proche de l'aéroport de Berlin et dans une forêt éloignée de quelques kilomètres. Et ils ont constaté que les volatiles proches de l'aéroport se mettent à chanter plus tôt que leurs voisins vivant dans des zones plus calmes. Ainsi, pour éviter le bruit provoqué par les avions, les oiseaux ont modifié leurs habitudes. Cela permet ainsi à leur système reproducteur de ne pas trop subir ces désagréments pour protéger leur territoire mais aussi bien évidemment pour attirer leurs partenaires sexuels. A l'inverse, quand le ciel est trop encombré d'avions, ils ont ont tendance à se taire. On s'aperçoit ainsi que les oiseaux ont plusieurs qualités d'adaptation face à leur environnement. Espérons qu'il en sera de même pour leur espace naturel qui se réduit et pour lutter contre le bouleversement climatique.

Fermer Fermer


Saupoudrage en Lauzière

Au début de cette seconde décade d'octobre, la neige a fait une apparition encore discrète sur les massifs alpins. En Savoie, elle s'est pour le moment contentée de saupoudrer les plus hauts sommets au-delà des 2200 m d'altitude comme sur toute la chaine de la Lauzière où l'on pouvait  bien voir la délimitation. Un saupoudrage souvent encore léger lors des chutes des 13 et 14 octobre, qui pour l'heure est encore loin d'annoncer un hiver neigeux. Il va donc encore falloir patienter un peu. Et puis quand il neige trop tôt dans la saison, cela n'annonce pas toujours un bon millésime. Le mois de novembre devrait déjà apporter des chutes plus significatives dans les plus hautes stations alpines.

Lire la suite Lire la suite

Saupoudrage en Lauzière

Au début de cette seconde décade d'octobre, la neige a fait une apparition encore discrète sur les massifs alpins. En Savoie, elle s'est pour le moment contentée de saupoudrer les plus hauts sommets au-delà des 2200 m d'altitude comme sur toute la chaine de la Lauzière où l'on pouvait  bien voir la délimitation. Un saupoudrage souvent encore léger lors des chutes des 13 et 14 octobre, qui pour l'heure est encore loin d'annoncer un hiver neigeux. Il va donc encore falloir patienter un peu. Et puis quand il neige trop tôt dans la saison, cela n'annonce pas toujours un bon millésime. Le mois de novembre devrait déjà apporter des chutes plus significatives dans les plus hautes stations alpines.

Fermer Fermer



Albums photos
Nos vidéos Youtube
Retrouvez toutes nos vidéos Youtube tournées en France
Tests refuges - Gîtes
Météo - Environnement
Tests hôtels - restos
Loisirs
Les chroniques nature